Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Quinoa aux champignons (2 personnes)

Imprimer la recette

Ingrédients

 

Quinoa : 100 g

Champignons de Paris : 75 g

Echalote : 25 g

Beurre : 30 g

Parmesan :15 g

Fond de volaille : 10 g

Poivre :1/2 g

 

Préparation

 

Couper la partie dure de la queue des champignons, les nettoyer, les citronner, les couper en lamelles. Faire fondre  une partie du beurre dans la poêle, ajouter les champignons et cuire à feu modéré pendant 6 minutes puis ajouter le poivre. Réserver au chaud.

Eplucher l'échalote et la couper en rondelles. Hacher le parmesan.

 

Faire fondre une partie du beurre dans une casserole et ajouter l'échalote. Faire dorer l'échalote puis ajouter le quinoa, mélanger et ajouter de l'eau progressivement (environ 180 ml dans cette recette, soit un volume de graine pour 2 volumes d'eau). Ajouter le fond de volaille et cuire jusqu'à incorporation de l'eau. A la fin de la cuisson, ajouter le beurre restant et le parmesan.

 

Mon avis (Dr Gérard Pacaud)

 

*Bilan calorique.

 

Le bilan calorique est élevé à cause de la présence de corps gras (beurre et parmesan) : 735 kcal soit 367 kcal par personne.

 

*Nutriments.

 

Un bilan en faveur des corps gras à raison de 23 g /personne avec des glucides à Index glycémique faible à raison de 30 g /personne. Les protéines sont présentes pour 10 g par personne.

 

*Index glycémique (IG).

 

Quinoa : 35.

Champignons de Paris : inférieur à 10.

Echalote : inférieur à 10.

 

*Micronutriments.

 

Le champignon de Paris est très riche en eau (plus de 90%) comme la plupart des légumes frais mais aussi très riche en vitamine du groupe B (il en est même le plus riche de tous les végétaux) particulièrement en vit B3 (nicotinamide), B5 (acide pantothénique) et B2 (riboflavine). Il est moyennement pourvu en vitamine K (utile à la coagulation sanguine). Il contient aussi, ce qui est une rareté pour le monde végétal, un précurseur de la vitamine D habituellement fournie par la nourriture d'origine animale. Concernant les minéraux, il est très riche en phosphore, en potassium et en bore. Enfin les oligoéléments sont nombreux et en quantité notable : fer, zinc, cuivre, manganèse, fluor, iode, sélénium, chrome, nickel, molybdène, vanadium. Notons aussi un bonne proportion de fibres. Au total un aliment à la valeur ajoutée qualitative exceptionnelle.

 

L'échalote est un condiment qui appartient au genre "allium" comme l'ail et l'oignon.  Elle apporte donc des substances soufrées particulières auxquelles ont attribue une action bénéfique protectrice contre l'athérome (obstruction des artères). Elle contient beaucoup de minéraux avec une dominante de potassium et de phosphore et de nombreux oligoéléments et vitamines.

Noter que parmi les condiments de la famille "allium", l'échalote est le mieux supporté chez les personnes à la digestion fragile.

 

Le quinoa est une graine associée à tort aux céréales alors que la plante qui la porte appartient à la famille de la betterave. Elle nous vient des plateaux andins et a assuré la survie des Incas pendant des siècles.

Il faut insister sur l'intérêt majeur de cet aliment pour les diabétiques 2. En effet son faible index glycémique et sa grande richesse en protéines contenant tous les acides aminés essentiels (il devrait, pour cette raison, être ajouté à tous les régimes végétariens) en fait une graine de choix pour une nutrition équilibrée sans risque de faire monter la glycémie après les repas.  

Le quinoa, de plus, ne présente pas de gluten donc convient au personnes intolérantes à ce nutriment. Il contient deux fois plus de calcium, magnésium et fer que le riz et aussi de bonnes quantités de vitamine C, de vitamines du groupe B et de vitamine E.

Il peut se consommer comme n'importe quelle graine ou céréales en sachant qu'il faut mettre dans la casserole 1 volume de graines pour 2 volumes d'eau.

 

 

* Important.

 

Il faut insister sur la valeur qualitative des aliments de cette recette qui présentent une palette de micronutriments exceptionnelle.

 

Il n'est pas nécessaire d'ajouter du sel de cuisine (ClNa) a vos aliments. Je l'ai donc supprimé dans la recette.

 

*Bilan final.

 

Un plat très complet à tous égards et particulièrement intéressant pour le diabétique 2. Il peut accompagner toutes les viandes, toutes les volailles, tous les poissons.