Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Le saviez-vous?

Mieux vaut Ítre une poire qu'une pomme !

La revue Nature Genetics du 10.10.2010 nous apporte une abondante moisson de nouveaux gènes impliqués dans l'obésité et la répartition de la masse grasse chez l'homme (31 nouveaux gènes). L'obésité abdominale (accumulation de graisses dans les viscères de l'abdomen) en forme de pomme est associée à la maladie coronarienne et au diabète2 alors que l'obésité cutanée (accumulation de la graisse sur les fesses et les hanches) en forme de poire semble plus protectrice.


Le décryptage du fonctionnement de ces 31 gènes permettra de comprendre ce paradoxe de la poire et de la pomme et d'ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques pour le diabète2.



<< Toute les infos