Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Le saviez-vous?

Tomate, obésité et diabète.

La tomate contient une molécule, le lycopène, qui lui donne sa couleur rouge. Selon Jean-François Landrier de l'INRA (Institut National de Recherche Agronomique) de Marseille, l'activité anti-inflammatoire de cette molécule sur les adipocytes (cellules graisseuses) de souris pourrait jouer un rôle pour remédier à l'insulinorésistance. En effet on sait depuis déjà plusieurs années que l'obésité et le diabète se développent sur un terrrain inflammatoire avec surproduction d'hormones (cytokines et chimiokines) impliquées dans l'insulinorésistance.


Les résultats obtenus chez la souris ont été vérifiés sur les adipocytes humains.


La tomate peut donc être recommandé pour l'alimentation du diabétique2.



<< Toute les infos