Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Le cerveau gère tout.

L'indispensable.

 

Je dois le dire d'emblée pour ne donner aucune prise à une interprétation erronée de ma pensée : je ne crois pas que l'on puisse guérir un diabète 2 installé  par la seule réflexion ou la seule méditation. C'est une des raisons pour lesquelles j'ai développé ce site qui cherche toute les voies possibles techniques, pratiques, scientifiques pour la prise en charge de votre maladie.

 

Cependant, pour être complet et parce que cela concerne une de mes voies de recherche, je crois qu'il faut aborder cette question de la force de notre cerveau, de notre pensée, de notre conscience et de son impact sur nos maladies. Car la première façon de prendre en charge son diabète 2 est de réfléchir à ce qui nous arrive et de mobiliser nos ressources intellectuelles et culturelles pour appliquer au mieux tous les moyens de luttre possible tout en restant en quête de toutes les nouvelles voies de compréhension et de traitement. 

 

Il faut donc se convaincre, pour bien prendre en charge son diabète 2, que nous avons un cerveau qui a des capacités inouïes dont certaines sont sous-utilisées et restent à découvrir et à mettre en oeuvre. Nous devons certainement utiliser toutes nos ressources intellectuelles pour appliquer au mieux ce que nous propose la médecine, la biologie et la nutrition mais aussi chercher au-delà, dans le secret de notre être, d'autres intuitions, d'autres prises de conscience.

 

L'un des sujets de réflexion que je propose ci-dessous concerne le mouvement de l'énergie en nous. Les généticiens nous apprennent que 70 % de nos gènes codants ( ceux qui codent pour la fabrication de protéines enzymatiques) sont attribués à la gestion de notre énergie. C'est un chiffre énorme qui montre l'importance de la place de l'énergie dans le grand système de la vie. Cette énergie, nous la sentons circuler en nous, nous la sentons vibrer à certains moments, nous avons accès à sa régulation, nous apprenons à la gérer, à l'économiser, à la gaspiller parfois. Il s'agit là d'un véritable "dialogue" avecs nos Cellules. Certains processus de méditation, très simple, qui ne nécessitent nullement l'intervention de "gourous spécialisés", permettent alors d'approcher des techniques d'introspection et nous pouvons ainsi parvenir à mieux nous connaître dans nos fonctions intimes. Je vous conseille, pour vous aider, les livres remarquables du Dr Christophe André, un psychiatre particulièrement doué pour nous faire  découvrir la méditation au quotidien. Vous pouvez commencer par son livre : "Méditer, jour après jour", Editeur : L'iconoclaste".

 

Chapitre mis à jour en mars 2013

 

 

 

Dérnière modification le 30/03/2013 à 13:37:01