Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Respect des repères épidémiologiques

Il faut suivre pas à pas toutes les avancées de la recherche scientifique et de l'épidémiologie.

Une meilleure compréhension du diabète 2.

 

J'ai commencé mes études de médecine en 1962. j'ai été diplômé en 1968. Concernant le diabète, cela signifie que j'ai dû tout réapprendre au cours de ma vie médicale. En cinquante ans les connaissances biologiques et médicales ont tellement progressé que  la conception que l'on a du diabète 2 s'en est trouvée radicalement transformée.

Tout a changé par étapes. La nutrition du diabétique notamment qui, dès le début des années 80, a redonné sa juste place aux aliments sucrés et qui a précisé le rôle des corps gras et de leur métabolisme.

 

La compréhension des mécanismes de l'apparition de la maladie a permis d'élaborer de nouveaux remèdes et de préciser l'utilisation des anciens.

Les vastes enquêtes épidémiologiques ont également montré l'importance de la génétique et de l'hygiène de vie dans les domaines essentiels de l'activité physique et de l'alimentation.

 

Des normes variables.

 

Dès les années 80 les grands organismes de santé, l'OMS (Organisation mondiale de la Santé) en tête, ont compris que le diabète prenait une importance mondiale inquiétante avec un accroissement revue à la hausse chaque année. De grandes enquêtes épidémiologiques ont donc permis de définir des "normes" de diagnostic, des "normes" de suivi thérapeutiques, des "normes" pour éviter les complications.

Ces normes ont évoluées au cours des années pour devenir de plus en plus "sévères". Il est en effet apparu que le diagnostic du diabète devait se faire le plus tôt possible si l'on voulait éviter le maximum de complications.

 

Ainsi, quand j'ai diagnostiqué mon diabète 2, il y a 15 ans, la norme de la glycémie était à 1,40 g/l. Elle est aujourd'hui à 1,26 g/l. A  cette époque on parlait peu de l'hémoglobine glyquée alors qu'aujourd'hui elle est essentielle. les complications du diabète 2 sont de mieux en mieux connues, chiffrées et redoutées.

 

En même temps que l'importance du diabète 2 dans le monde est apparu dans sa cruelle réalité, l'intérêt des chercheurs universitaires pour cette maladie s'est trouvé décuplé. Depuis un dizaine d'année tous les gros laboratoires ont compris les énormes bénéfices qu'ils pouvaient retirer de médicaments innovants et ils ont multipliés les travaux privés.

 

Se focaliser sur le diabète.

 

Prendre en charge son diabète 2, c'est donc focaliser sa santé sur la connaissance de cette maladie qui désormais conditionne l'équilibre de l'ensemble de notre personne et cela oblige à se tenir au courant par tous les moyens disponibles. Evidemment, avoir une formation médicale aide grandement pour atteindre cet objectif. Et c'est parce que je mesure la chance que j'ai, que je propose de partager cette expérience et de mettre à la disposition de chacun, dans ce site, mon expérience vécue et mes connaissances.

Dérnière modification le 08/05/2012 à 12:42:26

Suivre les normes à la lettre