Pour tout savoir sur de diabète de type 2

A pied cheval ou en voiture !!

L'indispensable.

 

Tous les transports mais...

 

Vous pouvez utiliser tous les moyens de transports mais il faut avant de partir bien organiser le planning de vos prises de médicaments ou de vos injections d'Insuline.

Cela vous parait peut-être "basique" mais il faut rappeler que si vous avez mis vos remèdes dans la valise qui va dans la soute de l'avion, il est possible qu'elle ne vous soit rendue que de nombreuses heures plus tard voire plusieurs jours si elle s'est égarée. Il est donc capital d'avoir dans un sac à main une quantité de médicament pour au moins 4 ou 5 jours...le temps de prendre éventuellement d'autres dispositions.

Il y a même des bagages qui s'égarent définitivement. Parfois ils sont volés (attention aux bus, aux bateaux régionaux !). Il est donc raisonnable, dans tous les cas, de  répartir vos boites de remèdes dans différents sacs ou valises (par exemple les valises de vos amis), en prévoyant "large" pour ne jamais être pris au dépourvu dans un pays mal approvisionné en remèdes de qualité.

Rappelez-vous toujours que vous vivez dans un pays, la France, qui est un des mieux organisé du monde sur le plan médical et pharmaceutique.Vous pouvez difficilement trouver mieux au cours de vos voyages et il est très fréquent que vous trouviez moins bien (Cf. "Les destinations")  voire même des situations désastreuses.

En bref, dans les transports en commun, perdre ou se faire voler ses médicaments, c'est s'exposer à ne pas pouvoir en retrouver pour les remplacer.

Nota. Ne compter pas trop, a priori, sur le secours de vos collègues de voyage même si la probabilité est grande dans un groupe de 40 à 50 personnes de plus de 50 ans, qu'il y ait au moins 3 diabétiques 2. Les gens ne sont pas tous "partageux" ni "solidaires". Mais je vous conseille cependant d'essayer, on a parfois de bonne surprises !

 

Deux cas particuliers.

 

*La déshydratation. Les pays sub-tropicaux, tropicaux et équatoriaux sont des destinations très prisées et vous serez certainement tentés de les visiter. Mais il s'agit de pays auxquels nous ne sommes pas du tout habitués. Dans les transports en commun vous aurez toujours chaud, vous allez transpirer et donc vous déshydrater. Dans ces pays les trains et les autobus ne se déplacent jamais rapidement. Vous risquez de séjourner longtemps dans un espace confiné. Comme tous les diabétiques 2  vous êtes sensibles à la perte d'eau (la déshydratation) et il faudra vraiment vous forcer à boire beaucoup, de l'eau de préférence, mais vous n'en trouverez pas toujours en quantité suffisante, ni de bonne qualité. En revanche vous trouverez facilement tous les sodas gazeux et sucrés qui sont vos pires ennemis. Soyez vigilants.

 

*Coup de soleil et coup de chaleur. Dans ces mêmes pays où vous risquez la déhydratation, vous êtes exposés au coups de soleil (beaucoup plus ardent que chez nous) et au coup de chaleur beaucoup plus redoutable. Dans les transports, le coup de soleil s'attrape le plus souvent sur le pont des bateaux ou lorsque vous vous endormez, abruti de fatigue, près de la fenêtre d'un car où il n'y a pas de rideaux. En revanche le coup de chaleur peut se déclarer partout, quel que soit le moyen de locomotion. Il reflète votre fragilité particulière, votre difficulté d'adaptation à ces changements de conditions brutaux et nous rappelle que le diabète 2 est bien une maladie de l'énergie. Le coup de soleil vous donnera très mal à la tête pour 2 ou 3 jours sans plus de conséquences. En revanche le coup de chaleur se présente de façon beaucoup plus inquiétante avec augmentation de la température du corps à plus de 40° voire plus de 42°, due au déréglement de vos systèmes d'adaptation aux variations thermiques, et rapidement troubles neurologiques avec délire et coma. Sur le plan du diabète on observe une hyperglycémie. le coup de chaleur est évidemment favorisé par la déshydratation. Il implique une réanimation d'urgence en milieu hospitalier. Pour se prémunir de ce risque grave, il faut bien équilibrer son diabète 2 et éviter les situations de confinement.

 

Fiche relue et améliorée en novembre 2017.

Dérnière modification le 18/11/2017 à 11:33:49

savoir s'adapter aux moyens de transport