Pour tout savoir sur de diabète de type 2

L'indispensable.

 

En écrivant ce site, je prends peu à peu conscience de l'énormité de la tache qui attend l'Etat pour assurer une prévention efficace de l'épidémie de diabète 2 qui submerge la France.

Les facteurs de risques sont multiples (Cf. "Les facteurs de risques") et l'information sanitaire doit porter sur plusieurs points complémentaires avec trois axes principaux: stimuler l'exercice physique dans l'ensemble de la population adulte, inciter chaque personne à sélectionner une alimentation plus saine, plus équilibrée et moins copieuse, et enfin expliquer comment prendre en charge efficacement son diabète.

 

Cinq fruits ou légumes par jour.

 

Cette campagne pour orienter tous les français vers une consommation accrue de fruits et légumes semble porter "quelques fruits" ! Le "slogan" est cependant difficile à appliquer, beaucoup de personnes ne comprennent pas bien ce que cela veut dire et, de plus, le prix des légumes et des fruits reste un obstacle majeur.

Il est pourtant clair qu'il faut poursuivre sans relâche cette incitation.

 

Un nouveau slogan : bouger !

 

Durant l'année 2010, un "nouveau slogan" est apparu dans les espaces publicitaires : Bouger ! Comme pour l'alimentation, l'incitation à pratiquer beaucoup plus d'exercices physiques chaque jour va clairement dans le bon sens. il s'agit là d'une véritable rééducation de longue haleine tant la sédentarité est rentrée dans les moeurs.

 

Comment mettre les lobbys au pas?

 

Cette question revient en ritournelle quand on examine la problématique de la prévention du diabète. L'état a-t-il les moyens ou même a-t-il l'intention de lutter contre les tout puissants groupes de pressions, les fameux lobbys de l'industrie agro-alimentaire, qui imposent leur produits trop raffinés, trop sucrés, trop salés, trop gras, trop caloriques et souvent pollués?

 

Dans la situation d'urgence où nous sommes avec la pandémie de diabète 2 qui envahit le monde, il faudrait mettre en oeuvre des interventions très "musclées" et probablement utiliser l'arsenal législatif pour contraindre les contrevenants.

 

Un engagement insuffisant.

 

Comme dans beaucoup d'autres domaines, on peut se demander si les hommes politiques et l'Etat, sont bien à la hauteur de la tache qui leur est demandée, celle pour laquelle nous les avons élus. Malgré les nombreux organismes publics créés (Cf. "haute Autorité de Santé" et "INPES") la prévention du diabète 2 et l'éducation du diabétique 2 restent loin des préoccupations de nos responsables.

 

 

Dérnière modification le 02/01/2013 à 18:20:02

les hommes politiques actuels sont-ils ŕ la hauteur ?