Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Le premier remède.

Déjà plus de 60 ans de recul et un bilan très positif.

L'indispensable.

 

En bref : sulfamides hypoglycémiants.

 

Tous les sulfamides hypoglycémiants sont des molécules chimiques fabriquées par l'industrie pharmaceutique.

 

Les sulfamides dits "hypoglycémiants" pour les distinguer de la famille des sulfamides à fonction "antibiotique", ont été les premiers remèdes antidiabétiques à prise orale (par la bouche), découverts par les Pr Janbon et Loubatières à Montpellier en 1947.

 

On en compte une douzaine qui ne sont pas de valeur équivalente. Certains doivent être pris plusieurs fois dans la journée, d'autres une seul fois. Vous devez respecter ces modalités particulières pour obtenir une efficacité optimale.

 

Ils présentent tous, à des degrés divers, un effet secondaire gênant : ils peuvent entraîner parfois une hypoglycémie, c'est à dire une chute du taux du sucre dans le sang en dessous de ce qui acceptable (inférieure à 0,60g/l). Ce risque est majoré chez les personnes âgées.

 

Mode d'action.

 

Les sulfamides hypoglycémiant stimulent la fabrication de l'Insuline par les Cellules β des îlots de Langerhans du pancréas.

Cela signifie qu'ils agissent directement pour augmenter le nombre de molécules d'Insuline circulant dans le sang. Bien que l'on sache que, chez le diabétiques 2, le fonctionnement de l'Insuline est défectueux, cette  stimulation de la sécrétion d'Insuline  favorise la capture du Glucose par les Cellules (notamment les Cellules musculaires et adipeuses) et induit donc une diminution de la glycémie (taux de Glucose dans le sang).

A moyen terme, ils font baisser le taux d'hémoglobine glyquée (Cf. "L'hémoglobine glyquée" (HbA1c. ).

 

Leur puissance d'action diminue au cours de l'évolution de la maladie. On considère  ainsi qu'il y a une perte de la réponse aux "insulinosécréteurs " chez 5% des diabétiques 2 par an.

 

Modalités de prise.

 

Votre médecin vous donnera des indications précises que vous devrez respecter avec soin. Cependant, rappelez-vous que les sulfamides hypoglycémiants doivent être pris avant un repas et ne doivent pas être pris si vous "sautez" le repas.

 

Pour avoir plus de détails sur les sulfamides hypoglycémiants, vous pouvez consulter la fiche "Les sulfamides 2".

 

Cet article a été relu et complété en novembre 2017.

Dérnière modification le 18/11/2017 à 00:00:27

très bons remèdes éprouvés