Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Du glucose en chaîne.

L'indispensable.

 

L'amidon, une chaîne de Glucose.

 

L'amidon est un sucre complexe (Cf. "La famille des sucres") très répandu chez la plupart des végétaux et notamment présent dans la majorité des légumes que nous mangeons, particulièrement dans les féculents.

 

La molécule d'amidon est une longue chaîne de petites molécules identiques, le Glucose (Cf. "D'abord le Glucose"). Donc, lorsque vous manger de l'amidon en avalant des pommes ce terres, des lentilles, du riz, des pâtes alimentaires ou du pain, vous manger potentiellement du Glucose...ce qui est excellent pour pouvoir produire votre énergie.

 

Dans l'estomac et le duodénum, sous l'action des différents sucs de la digestion (liquides sécrétés par l'estomac, le pancréas, le foie, le duodénum) cette chaîne d'amidon est "découpée" en ces éléments constitutifs donc en molécules de Glucose ainsi "libérées" et celles-ci  passent alors dans le sang, au fur et à mesure de leur "libération".

 

Plus ou moins vite.

 

Pour un sujet diabétique 2 il est essentiel de comprendre que la montée de sa glycémie et l'apparition d'un éventuelle hyperglycémie suite à un repas, va dépendre (entre autres facteurs) de la vitesse avec laquelle les chaînes d'amidon sont découpées. Plus les molécules de Glucose sont libérées rapidement plus elles vont rapidement passer dans le sang. Sous cet afflux, votre pancréas doit réagir en sécrétant plus de molécules d'Insuline (Cf. "L'Insuline, une hormone, un régulateur") au niveau des Cellules β des Ilots de Langerhans (Cf. "Cellule β, 1 g. pour notre survie"). Si ces Cellules très spécialisées ne peuvent pas répondre à cette demande accrue, votre glycémie (Cf. "La glycémie à jeun")  augmente dans des proportions anormales et vos artères supportent mal cet excès.

 

Heureusement pour les diabétiques 2, les  chaînes d'amidon contenues dans les différents légumes ou fruits ne sont pas toutes découpées avec la même vitesse donc leurs molécules de Glucose ne sont pas assimilées avec la même vitesse.

Vous allez donc pouvoir jouer sur ce facteur.

 

Prenons un exemple très simple et très illustratif, celui de la banane.

 

Une banane ne contient pratiquement que 75 % d'eau et 25% d'amidon. Donc  lorsque vous manger une banane de 100 g  vous ingurgiter 25 grammes d'amidon c'est à dire potientiellement 25 grammes de Glucose puisque l'amidon va se transformer obligatoirement en Glucose dans votre tube digestif. Mais la vitesse de transformation dépend de l'état de murissement de la banane.

 

Une banane qui a la peau encore verte et qui est très ferme, ne contient presque que de l'amidon à l'état pur. En revanche, en murissant, l'amidon de  la banane commence à se fractionner. Manger une banane très mûre revient donc à manger de l'amidon mélangé à beaucoup de molécules de Glucose. Ce Glucose libre sera alors très rapidement assimilé dans le sang. En conséquence, une banane mûre fera monter la glycémie beaucoup plus rapidement qu'un banane peu mûre.

 

Je  conseille donc très vivement à tous les diabétiques 2 qui aiment les bananes de toujours les choisir le moins mûre possible.

 

Rappelons, enfin, que si les féculents contiennent toujours beaucoup d'amidon, celui-ci est presque toujours assimilable lentement. C'est pour cette raison que ces légumes sont toujours de plus en plus recommandés pour les repas des diabétiques.

 

Ce chapitre a été mis à joue en mars 2013.

 

 

Dérnière modification le 18/03/2013 à 14:18:27

l'amidon peut être assimilé plus ou moins vite