Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Un peu d'histoire: urines sucrées, pancréas et insuline

Une apparition lente et mystérieuse mais une expansion rapide pour atteindre 500 millions de diabétiques dans quelques années, qui intéressent au plus haut point les trusts pharmaceutiques.

L'indispensable.

 

Le sucré et l'Insuline.

 

Cela fait bien longtemps que les médecins ont remarqué que le diabète est une maladie qui présente des relations étroites avec les produits sucrés. Ainsi le mot "diabète" dérive d'une racine grecque "διαβειν" (diabèin) qui veut dire "laisser passer". Cela traduit l'observation, faite depuis des siècles, que les urines de ces malades contenaient du sucre en quantité importante, donc que leur organisme laissait passer ce sucre à travers les reins, dans leurs urines (Cf. "Histoire du diabète").

 

C'est ainsi qu'au dix-huitième siècle, les médecins faisaient le diagnostic du diabète en goûtant les urines de leurs malades.

 

Mais il fallut attendre la fin du 19ème siècle et le début 20ème siècle  pour que les  progrès de la Physiologie (étude du fonctionnement normal des organes) permettent de comprendre que le pancréas joue un rôle majeur dans l'apparition de cette maladie (Cf. "Histoire du diabète).

 

La découverte et l'isolement en 1921 de l'Insuline, une hormone fabriquée par le pancréas et très importante dans le maintien d'une glycémie normale et l'apparition du diabète (Cf."L'Insuline, une hormone, un régulateur"), fut un étape déterminante dans la compréhension de la Physiopathologie de la maladie (étude des troubles du fonctionnement normal qui conduisent à la maladie) et le début du traitement de cette maladie jusque là incurable. Ainsi, on apprit peu à peu que l'Insuline était une sorte de clé permettant au Glucose d'entrer dans chaque Cellule.

 

Troubles de la régulation sucre/Insuline.

 

L'exploration des mécanismes qui oriente un organisme vers le diabète s'est donc vite focalisée autour de l'Insuline pour aboutir à définir un état appelé "insulinorésistance" qui semble bien être au tout début de la maladie. Cette insulinorésistance apparaît plus facilement dans un certain contexte qu'on a appelé "le syndrome métabolique".

 

Insulinorésistance et syndrome métabolique font l'objet du paragraphe suivant.

 

L'avis du Dr gérard Pacaud.

 

Tous les diabétique 2 doivent s'en convaincre : nous sommes très loin de connaître avec précision les mécanismes biologiques, cellulaires qui conduisent au diabète 2. Les recherches, très nombreuses, débouchent sur de nouvelles conceptions, sur de nouvelles recommandations et sur de nouveaux remèdes.  Il importe donc de se tenir informé en permanence pour adapter la prise en charge de notre maladie. Le site Internet "toutlediabète2.fr" a été créé pour tenter cette mise à jour continue au service des diabètiques 2. Avec le réel espoir de percevoir bientôt les prémices de  propositions thérapeutiques plus efficaces, espoir porté par l'intérêt que les trusts pharmaceutiques portent à un groupe de bientôt 400 ou 500 millions de malades dans le monde, qui représentent autant de clients potentiels !

 

Ce chapitre a été mis à jour en novembre 2017.

Dérnière modification le 17/11/2017 à 23:45:51

insulinorésistance et syndrome métabolique sont précurseurs du diabète 2