Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Alerte maximale

Il faut soigner le diabète 2 quel que soit le stade du diagnostic. Laisser les complications du diabète 2 se développer, c'est ouvrir la porte à des désordres majeurs au niveau d'un grand nombre d'organes vitaux.

L'indispensable.

 

Si le diabète est diagnostiqué   tardivement, par exemple 10 ans ou plus après le début de l'hyperglycémie donc après 10 ans d'évolution de la maladie, au stade des complications, la situation est souvent alarmante mais cependant pas irréversible. 

 

On peut alors observer des  crampes fréquentes dans les jambes, des douleurs rhumatismales comme une périathrite scapulo-humérale (qui touche l'articulation du bras avec l'omoplate, donc l'épaule) ,  l'apparition d'une maladie cardio-vasculaire comme l'hypertension, des troubles de l'érection qui vont en  augmentant, une forte baisse de l'acuité visuelle, un début d'insuffisance rénale ou un début de mal perforant plantaire (Cf "Diabétique2, pieds fragiles").  

 

Tous ces  symptômes et syndromes doivent évoquer le diabète 2, inciter à son diagnostic immédiat et à la mise en oeuvre rapide d'une prise en charge et d'un traitement adapté qui donneront  des résultats très encourageants s'il sont bien suivis.

 

L'avis du Dr Gérard Pacaud

 

Votre médecin généraliste accomplira les premiers gestes, les premières prescriptions et vous aiguillera, selon l'importance des complications, vers les spécialistes compétents c'est à dire les diabétologues hospitaliers. N'oubliez pas, après avoir consulté, de vous enquérir de l'existence éventuelle de cas de diabète chez vos ascendants car ce diabète est largement héréditaire. Si vous découvrez des cas de diabète de type 2 chez vos ascendants, n'oublieez pas de surveillez la glycémie de vos enfants.

 

Ce chapitre a été relu et mis à jour en octobre 2017.

   

Dérnière modification le 19/10/2017 à 14:52:53

on peut toujours stabiliser le diabète voire faire régresser des complications