Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Les signes d'alerte

L'épidémie de diabète 2 qui déferle sur le monde est grave. Il estdonc impératif et urgent d'éduquer chaque sujet pour qu'il repère lui-même les petits symptômes qui signalent le diabète 2 et qu'il interroge alors son médecin.

L'indispensable.

 

Les petits signes d'alerte que l'on peut repérer pour évoquer un diabète 2, ne sont pas spécifiques de la maladie.

 

On peut citer, en vrac, car ils sont inconstants et variables d'une personne à l'autre : une fatigue qui devient chronique et s'aggrave, des envies plus fréquentes d'uriner, une augmentation de l'appétit, l'apparition de mycoses (infections à champignons) dans les plis de la peau sous les aisselles ou au niveau des pieds, des mycoses vaginales à répétition chez la femme, une furonculose (apparition de furoncles à répétition), des infections urinaires répétées, des défaillances de l'érection chez l'homme à partir de 40 ans, des douleurs aigües et fugaces pendant les rapports sexuels, une tendance à avoir soif, des petites crampes intermittentes, des fourmillements et des pertes de sensibilité d'une partie d'un membre durant la nuit, un manque d'entrain au travail, une petite tendance à la dépression.

 

Tous ces symptômes peuvent faire penser au diabète. Ils sont d'autant plus évocateur que le contexte va dans le même sens. S'ils sont  observés chez un sujet en excès pondéral, de plus de 45 ans, avec une hérédité diabétique (l'un des parents ou grands parents est atteint de la maladie), il faut impérativement consulter.

 

Il faut insister sur cette possibilité de diagnostic précoce qui conditionne une prise en charge du diabète 2 avant le début des complications. En effet le diagnostic du diabète 2 ne coûte pas cher (Cf. "Le diagnostic du diabète 2") et sa précocité permet le plus souvent de diminuer le prix de revient de la maladie à long terme.

 

Ce chapitre a été relu et mis à jour en octobre 2017.

Dérnière modification le 19/10/2017 à 14:52:29

une fausse alerte vaut mieux qu'un diagnostic tardif