Pour tout savoir sur de diabète de type 2

L'obésité : une épidémie mondiale

L'obésité présente peut-être des attraits esthétique pour certains, mais pour les médecins et la santé de chacun, elle ne présente que des inconvénients et des risques.

L'indispensable.

 

L'obésité est une épidémie mondiale qui progresse presque à la même vitesse que celle du diabète et il est bien démontré que l'obésité favorise l'apparition du diabète 2.

 

Les changements de mode de vie dans le sens d'une moindre dépense physique et l'amélioration, sans doute insuffisante, mais certaine, de la disponibilité des ressources alimentaires ainsi que leur mauvaise utilisation, a créé progressivement les conditions, depuis un siècle, de l'apparition et du développement vertigineux de cette épidémie d'obésité.

 

Une grande "tolérance" entoure cette épidémie.

 

Pourtant il est impossible de lui trouver un seul aspect positif. Je ne fais donc pas partie de ceux qui prône l'acceptation de l'obésité comme un état particulier qui devrait être laissé au choix de chacun. Je crois, au contraire, qu'il faut aider tous les obèses à quitter ce statut éprouvant qui les conduit inéluctablement à des complications pathologiques. Il ne s'agit pas de les stigmatiser car souvent ils se retrouvent dans cet état sans y avoir pris garde. Il faut donc les convaincre d'engager des efforts durables pour revenir à un poids compatible avec leur taille.

 

L'obésité est toujours dangereuse pour la santé même si elle n'entraîne pas l'apparition d'un diabète 2.

 

Des chiffres alarmants en  France (derniers chiffres disponibles, 2009).

 

En France, en novembre 2009, à peine la moitié des 45 millions d'adultes peuvent être considérés comme ayant un poids normal ! Traduit en chiffres, cela veut dire que plus de 20 millions de français sont en surpoids ou obèses!

 

On compte en effet 6,5 millions de personnes obèses (14,5%) et 14,3 millions de personnes en surpoids ( 31,9%).

 

Plus inquiétante est la progression sur une durée de 12 ans entre 1997 et 2009. Concernant les obèses, le pourcentage est passé de 8,5% à 14,5 % ce qui équivaut à un quasi doublement !

Il faut enfin noter que la prévalence de l'obésité atteint un pic pour l'âge 55 à 64 ans. Cela signifie qu'on observe le plus grand nombre d'obèses en pourcentage, dans cette tranche d'âge. C'est aussi  la tranche d'âge dans laquelle se manifeste le diabète 2 !

 

Dans le monde.

 

La situation est pire ailleurs, ce qui ne doit pas nous consoler ! Aux Etats-Unis, 33% des adultes sont obèses et également 25 % des enfants. En Angleterre, 30 % des adultes sont obèses. Cette épidémie gagne également tous les pays en voie de développement.

Les Etats-Unis dépensent 155 pilliards d'euros chaque année en frais médicaux liés à l'obésité !

En 2050, si rien ne change dans nos conditions de vie, 60 % de la population de l'Europe sera obèse.

 

Les enfants aussi !

 

On observe chez les enfants une pandémie d'obésité parallèle à celle des adultes. 1 enfant sur 6 est touché, soit 15 à 18% de la population infantile. Ce chiffre a doublé en 10 ans ! La tranche d'âge la plus atteinte est celle de 7 à 12 ans. Cette situation est gravissime car 2/3 de de ces enfants resteront obèses à l'âge adulte.

 

Le risque de diabète 2 chez l'adulte qui a été un enfant obèse est multiplié par 9.

 

Evaluer son poids pour prévenir le diabète2.

 

L'obésité est un des symptômes majeurs du "syndrome métabolique"   (Cf."Insulinorésistance et syndrome métabolique") qui conduit au diabète 2.

Vous avez deux moyens simples pour savoir si vous êtes en surpoids. Le premier consiste à calculer votre indice de masse corporelle. Il suffit pour  cela de connaître votre taille, votre poids et de faire un calcul simple expliqué dans le chapitre suivant (Cf."L'indice de masse corporelle"). Le deuxième est encore plus simple, il consiste dans la prise du tour de taille et à la comparer à une étude statistique. Les modalités en sont précisées dans un autre chapitre (Cf."le tour de taille"). Vous pouvez pratiquer les deux méthodes et comparer les résultats : ils sont toujours concordants !

Si vous dépassez les limites proposées, vous devez vous convaincre qu'il faut prendre en charge votre santé et vous efforcer de perdre du poids progressivement.

 

Rappelez-vous :  faire régresser l'excès de poids et l'obésité, c'est faire régresser le diabète 2.

 

 

Ce chapitre a été mis à jour en octobre 2017.

Dérnière modification le 19/10/2017 à 15:01:37

les êtres humains sont trop gros