Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Un enquête minutieuse

Facteurs de risque et syndrome métabolique sont comme la muleta devant le taureau : ils doivent nous mobiliser.

L'indispensable.

 

Il faut insister de nouveau sur ce constat de base : le sujet diabétique 2 reste longtemps asymptomatique ce qui retarde souvent considérablement le moment du diagnostic et prédispose aux complications (Cf. "Les comas diabétiques").

 

Mais ce sujet présente souvent des facteurs de risque qui permettent d'attirer l'attention du médecin (ou du sujet lui-même s'il est convenablement informé) et incitent au dépistage. Il faut alors se livrer à une enquête minutieuse qui demande d'y consacrer du temps et doit  aboutir,  au moindre doute, à la prescription de la mesure de la glycémie, examen de dépistage peu coûteux qui permet d'en avoir le coeur net.

 

Nous retiendrons d'abord les 3 principaux facteurs de risque que sont : l'excès de poids ou l'obésité, la sédentarité, l'hérédité.

 

Les deux premiers facteurs de risques,  souvent  associés au "syndrome métabolique",  représentent en quelques sorte un état de pré-diabète. Toutes les personnes qui  les cumulent ne feront pas un diabète 2, mais la probabilité pour qu'ils deviennent diabétiques 2 est très grande (Cf. "Comment devient-on diabétique 2?).

 

 Surveillez donc ces paramètres avec la plus grande attention. N'hésitez pas dans votre famille et dans votre entourage à en parler et à évoquer la possibilité d'un diabète 2. Il s'agit d'un acte de solidarité. Rappelez-vous, en effet, qu'il y a 500 000 à 1 million de diabétiques2 qui s'ignorent en France et des dizaines de millions dans le monde.

 

 

 

Chapitre vérifié en octobre 2017.

Dérnière modification le 19/10/2017 à 15:00:16
page suivante

pour cerner le diabète 2, il faut jouer au détective