Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Le coma hyperglycémique.

L'indispensable.

 

Le coma hyperglycémique.

 

Le coma hyperglycémique est plus souvent appelé acidocétosique dans le milieu médical. Il s'observe pour des glycémies élevées supérieures à 3g/l avec présence de corps cétoniques dans les urines.

 

Les symptômes.

 

Les troubles se manifestent  peu à peu, en plusieurs jours, avec atteinte progressive de l'état de conscience, troubles digestifs, troubles respiratoires et une odeur caractéristique d'acétone de l'haleine, proche de l'odeur de la pomme reinette.

 

Les circonstances.

 

Dans la majorité des cas il survient chez un diabétique mal équilibré ou dont la glycémie est très instable, plus souvent chez les diabétiques insulinodépendant. Le facteur déclenchant peut être une infection, un traumatisme, une grossesse ou le mauvais maniement d'une injection d'Insuline.

Cependant dans 20 % des cas, ce coma est révélateur d'un diabète ignoré ce qui démontre à quel point cette maladie est pauvre en symptômes et attire peu l'attention des patients.

 

Traitement.

 

Le coma hyperglycémique réclame un traitement d'urgence dès le diagnostic posé.  Votre médecin alerté administrera  de l'Insuline à action rapide, vous fera boire abondamment. Il faut ensuite poursuivre l'alimentation en surveillant la glycémie. Si vous êtes dans l'incapacité de boire, il vous dirigera vers un unité de réanimation métabolique pour rééquilibrer votre diabète.

 

Conséquences.

 

Avec moins de 10% de décès, le pronostic de ce coma est devenu meilleur grâce aux progrès de la réanimation.

 

Prévenir les récidives.

 

La prévention repose sur l'autocontrôle quotidien de la glycémie à l'aide du glucomètre (Cf."Glycémie et glucomètre"). En cas de forte élévation de la glycémie, vous devrez alors vous faire une injection d'Insuline rapide tout en maintenant un apport d'eau et de sucres suffisant.

 

Cette pratique implique de votre part et de la part de votre médecin un effort réel d'éducation qui correspond à une meilleur prise en charge de votre diabète 2.

 

Ce chapitre a été mis à jour en janvier 2013.

Dérnière modification le 27/01/2013 à 19:58:05

il faut connaître ce risque pour le gérer