Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Une journée du glucose.

Le glucose est interdit de séjour dans le sang.

L'indispensable.

 

Après les  explications données sur les rôles des différents organes dans la gestion du Glucose comme source unique d'énergie pour toutes les Cellules de l'organisme, il importe de faire un brève synthèse de toutes ces données en regroupant l'aventure de la "molécule Glucose" au cours des 24 heures et en retenant 3 notions fondamentales:

 

* Le Glucose ne doit pas séjourner dans le sang.

 

* En cas de persistance du Glucose dans le sang (hyperglycémie) les vaisseaux sanguins, notamment les artères s'encrassent.

 

* L'Insuline est un arbitre majeur de la distribution du Glucose dans les Cellules.

 

Au moment du repas.

 

Des sucres arrivent par l'alimentation dans notre tube digestif. Soumis aux mécanismes de la digestion, ils libèrent du Glucose qui est assimilé dans notre sang. Il s'en suit une augmentation du taux de Glucose dans notre sang (glycémie) qui provoque aussitôt une sécrétion d'Insuline par les Cellules β des îlots de Langerhans du pancréas.

 

"Le Glucose n'a pas pour mission de rester dans le sang".

 

Ce Glucose est alors distribué par nos vaisseaux sanguins à toutes les Cellules de notre organisme pour leurs besoins énergétiques. Mais le Glucose se trouve rapidement en excès et cela le rend toxique pour nos artères. Cet excès est donc stocké, grâce à l'action de l'Insuline, dans nos Cellules du foie et des muscles sous forme de glycogène et dans nos Cellules adipeuses sous forme de triglycérides. En cas d'excès important, le rein intervient pour éliminer le Glucose. Les concentrations en Glucose et en Insuline baissent alors rapidement.

 

Entre les repas.

 

Nos Cellules ont toujours besoin de Glucose pour leur énergie. Pour les alimenter, du Glucose est relargué dans le sang à partir du glycogène du foie. L'utilisation de ce Glucose est assurée par une faible sécrétion d'Insuline.

Le cycle reprend au repas suivant.

 

En cas de gros efforts physiques.

 

La réserve de glycogène du foie est faible : elle  ne permet d'assurer que 24 heures de dépenses énergétiques. Les réserves des muscles sont également consommées rapidement. Après 24 heures sans nourriture, notre corps utilise alors ses réserves de graisses (triglycérides) qu'il transforme en Glucose pour les besoins de nos Cellules.

 

Glucose et Calcium.

 

Un image  permettra de mieux visualiser le rôle néfaste du Glucose dans le sang. Le Glucose circulant dans les vaisseaux sanguins peut être comparé au calcium circulant dans les canalisations d'eau potable. Le calcium  en excès précipite sous forme des dépôts de calcaire qui encrassent les tuyaux. De même, le Glucose en excès contribue à la formation de dépôts d'athérome qui obstruent nos artères et lèsent nos organes.

Si on veut pousser la comparaison, les résines échangeuses d'ions des adoucisseurs d'eau jouent le rôle de l'Insuline : chacune à leur manière, elle "éliminent" le produit "toxique" du circuit.

 

La gestion de l'énergie.

 

Tous ces mécanismes participent à la gestion de notre énergie. Il s'agit là de caractéristiques essentielles du vivant dont nous ne connaissons encore que des bribes. Les nouvelles avancées de la recherche permettrons certainement d'en éclairer les zones obscures et d'en traiter les troubles du fonctionnement comme le diabète 2 qui apparaît bien comme la maladie de la régulation de l'énergie.

 

Ce chapitre a été relu et mis à jour en janvier 2018.

 

Dérnière modification le 30/01/2018 à 00:09:32

gérer la concentration du glucose dans le sang est une obsession pour notre corps