Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Contribution du rein à la régulation de la glycémie.

Le rein est vite débordé par l'excès de glucose dans le sang. Il s'en débarasse dans les urines.

L'indispensable.

 

Le rein est un organe très vigilant concernant la composition du sang. Il participe à le débarrasser de nombreux produits toxiques ou simplement en excès.

 

Le seuil rénal du Glucose.

 

Ainsi, le rein intervient  dans la régulation de la glycémie. Lorsque celle-ci s'élève au-dessus de 1,80 g/l, le Glucose passe dans les urines. On parle alors de Glycosurie./strong> et de  seuil rénal du Glucose. Parallèlement, plus de la moitié de l'Insuline du sang (ce qui représente environ 25% de l'Insuline produite par le pancréas) est inactivée dans le rein.

 

Ce passage du Glucose dans les urines entraîne une augmentation du volume des urines qui est proportionnelle à l'importance de la Glycosurie. Plus le Glucose passe dans les urines, plus le volume des urines augmente. Ce symptôme s'appelle la Polyurie./strong> parce que le diabétique a besoin d'uriner très fréquemment. C'est un signe majeur de diabète installé.

 

 

Avantage et inconvénients.

 

Si une partie du Glucose du sang passe dans les urines, la glycémie baisse. On pourrait donc penser que c'est un avantage pour le diabétique. En fait, c'est plutôt un inconvénient. En effet, l'élimination d'une partie du Glucose représente une perte de l'apport alimentaire donc une perte énergétique ce qui peut antraîner, par réaction de l'hypothalamus, une faim précoce et un état de fatigue. Cela peut même déclencher un état d'hypoglycémie en dessous de 0,70 g/l à distance des repas.

 

Seuil rénal abaissé.

 

Chez certaines personnes qui ne sont pas obligatoirement diabétiques, le seuil rénal du Glucose peut être plus bas que la normale, par exemple de 1,35 g/l. Dans cette situation, chez les sujets non idabétiques, évidemment, la glycémie reste normale. Mais après les repas, fréquemment, on observe la présence de Glucose dans les urines. Ceci ne témoigne d'aucune maladie. Il s'agit d'une simple particularité physiologique.

 

Ce chapitre a été relu et mis à jour en octobre 2017.

Dérnière modification le 19/10/2017 à 14:43:37

Le rein pourrait être un atout pour soigner le diabète