Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Le foie est un petit réservoir de glucose. Les muscles sont des gros réservoirs de glucose.

Le foie et les muscles sont des régulateurs rapides et très efficaces de la glycémie.

L'indispensable.

 

Le foie

 

Le foie est un organe majeur, vital pour notre corps. Il est notre usine chimique, un véritable laboratoire. Situé à droite, sous le poumon droit et le diaphragme, il mesure 28 cm de long pour 15 cm de profondeur et pèse environ 2400  grammes. 

 

Les fonctions du foie.

 

Le foie accomplit un nombre impressionnant de régulations chimiques. Parmi celles-ci :

 

* Il participe aux défenses immunitaires.

* Il assure la synthèse du cholestérol (environ 2 g./jour) (Cf."La famille des corps gras").

* Il assure la synthèse de nombreuses protéines.

* Il assure la synthèse de certains facteurs de la coagulation.

* Il stocke les vitamines A, D, B12 et le fer (Cf. "Les micronutriments").

* Il dégrade de nombreux produits toxiques et participe à la neutralisation et à l' élimination de nombreux médicaments (considérés comme toxiques).

* Concernant notre énergie, il  participe à la régulation de la glycémie  par l'intermédiaire de la réserve de glycogène qu'il contient. Le glycogène (Cf."La familles des sucres") est une longue molécule faite d'un enchaînement de molécules de Glucose. Le glycogène, de fait, est le  système mis au point par l'organisme pour mettre en réserve du Glucose.

 

Foie, Glucose et Insuline.

 

Losque vous mangez, les aliments parviennent dans votre estomac où commence le travail de la digestion notamment grâce à l'acide chlorydrique sécrétée dans cet organe. Puis, le bol alimentaire passe dans le duodénum, première partie de l'intestin grêle. La bile en provenance de la vésicule biliaire et le suc pancréatique issu du pancréas Exocrine (Cf."Pancréas, 100 g d'efficacité") sont alors déversés pour continuer le travail de digestion. Les aliments réduits à l'état de bouillie très liquide continuent leur chemin dans l'intestin grêle et c'est à ce niveau que le Glucose passe dans le sang de la veine porte.

 

Dès que le Glucose passe dans le sang, en quelques minutes, il atteint le pancréas et stimule la production de l'Insuline par les Cellules β. Cette hormone est également déversée dans le sang de la veine porte.

 

La veine porte située à l'entrée du foie, est donc un gros vaisseau de collecte du Glucose et de l'Insuline vers le foie. Il faut insister sur le fait que la totalité du Glucose des aliments et la totalité de l'Insuline des Cellules β du pancréas, se retrouvent dans la veine porte.

 

Foie, Glucose et glycogène.

 

Le foie utilise la moitié de l'Insuline produite par les Cellules β pour stocker environ 30% du Glucose en provenance des repas. cette opération s'appelle la glycogénogenèse. Une petite partie du Glucose est utilisé pour l'énergie des Cellules du foie. Les reste des molécules de Glucose et des molécules d'Insuline sont distribuées à toutes les Cellules de l'organisme pour leurs besoins énergétiques.

 

De même, pendant l'intervalle des repas et pendant la nuit le foie libère du Glucose dans le sang à partir du glycogène, pour alimenter les Cellules du corps en énergie. Mais il faut se rappeler que la réserve de glycogène du foie n'excède pas 24 heures en cas de jeûne !

 

Le muscle.

 

Les muscles sont les organes qui relient les pièces osseuses entre elles pour permettre tous les mouvements des segments de notre corps. Un corps humain compte plus de 650 muscles qui représentent 40% du poids du corps.

 

Comme le foie, le muscle avec l'aide de l'Insuline stocke les 70% restant du Glucose en provenance des repas sous forme de glycogène qui sera transformé en Glucose (glycolyse) au fur et à mesure des besoins propres du muscle. A la différence de celui du foie, ce glycogène n'est pas utlisable par les autres Cellules du corps.

 

Foie et muscles : 2 régulateurs rapides de la glycémie.

 

En stockant, dans de brefs délais, le Glucose en provenance des repas pendant la digestion, foie et muscles sont des régulateurs très efficaces et rapides de la glycémie.

 

Mais chez nous qui sommes diabétiques 2 et surtout en cas d'obésité et de sédentarité forte, la capacité de stockage dans les muscles peut être perturbée par une "insulinorésistance" (Cf. "Comment devient-on diabétique 2") et la glycémie a alors tendance à s'élever fortement après les repas.

 

Bilan de la régulation Glucose/énergie sur 24 heures.

 

Chez une personne en bonne santé, avant le repas, la glycémie est comprise entre 0,70g./l et 0,90g./l.

Pendant repas, les aliments sont digérés et le Glucose passe dans le sang. Le pancréas perçoit l'augmentation de la glycémie et frabrique de l'Insuline qu'il déverse dans le sang. Cette Insuline participe très activement au stockage du Glucose dans le foie et les muscles sous forme de glycogène. ce glycogène constitue donc une réserve.

Après le repas la glycémie reste en dessous de 1,5g/l. Une fabrication faible d'Insuline persiste pour permettre l'entrée du Glucose dans toutes les Cellules du corps. Celles-ci consomment donc le Glucose qui se trouve dans le sang. Pour que la glycémie ne descende pas en-dessous de 0,70g./l, le foie, à partir du glycogène, libère du Glucose dans le sang et, en cas d'épuisement de cette réserve fabrique du Glucose à partir d'autres molécules du sang (c'est la néolucogenèse).

 

Pendant tout ce temps intermédiaire entre les repas, le muscle assure ses besoins énergétiques en consommant sa propre réserve de glycogène.

 

 

Dérnière modification le 04/08/2011 à 16:25:02

On est là au coeur de l'utilisation de l'énergie