Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Les seules molécules contenant de l'azote.

Les protéines sont les molécules "matrices" de la vie notamment du fait de leurs fonctions enzymatiques.

Pour tout savoir.

 

Les protéines.

 

Les protéines sont aussi appelées "protides" par les chimistes. Ces deux termes sont pratiquement équivalents. J'utiliserai plus volontiers le terme "protéines".

Les molécules de protéines sont constituées exclusivement d'atomes de carbone, d'hydrogène, d'oxygène et d'azote (Cf. "Atomes et molécules" et "Les molécules du vivant"). Remarquez que, à la différence des molécules de sucres et de corps gras, les protéines contiennent toujours de l'azote. Les protéines alimentaires sont donc notre source essentielle d'azote, élément indispensable à la vie. En effet, contrairement aux plantes qui sont capables de capter l'azote de l'atmosphère, les êtres humains doivent obligatoirement ingérer des aliments d'origine végétale ou animale pour s'approvisionner en azote.

Avec l'eau, les sucres et les corps gras, les protéines constituent la plus grande partie des animaux et des végétaux. Elles sont donc une partie importante de notre alimentation.

 

Des chaînes plus ou moins longues.

 

Une protéine est une macromolécule (grosse molécule) (Cf. "Les molécules de la vie") toujours constituée par une chaîne (une séquence) de molécules élémentaires appelées "acides aminées" (A.A. en abrégé) reliées les unes aux autres par des liaisons chimiques nommée "peptidiques". Cet enchaînement d'acides aminées constitue la structure primaire d'une protéine.

On parle de protéine lorsque la chaîne contient plus de 100 acides aminés. Pour les chaînes plus petites, on utilise habituellement les termes de "peptides" ou "polypeptides". Mais cet usage tend à disparaître au profit de celui de "petite protéine".

 

Acides Aminés (AA).

 

Les acides aminés sont de petites molécules qui constituent les unités élémentaires des protéines. On dénombre 20 AA différents. Citons-les par ordre alphabétique :

alanine, arginine, acide aspartique, asparagine, cystéine, acide glutamique, glutamine, glycine, histidine, isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, proline, sérine, thréonine, tryptophane, tyrosine, valine.

 

Parmi ces 20 AA, 8 sont écrits en gras. Il s'agit des AA dits "essentiels" parce que notre organisme ne sait pas en assurer la synthèse (la fabrication).

 

Retenez qu'il faut impérativement apporter dans votre alimentation ces 8 AA essentiels et notez que les viandes et les poissons sont plus riches que les végétaux en ces AA. Cependant, il faut aussi savoir qu'une alimentation variée et équilibrée permet d'éviter toute Carence en ces AA essentiels.

 

Les biochimistes distinguent deux groupes d'atomes (Cf. "Atomes et molécules") qui présentent des fonctions particulières dans chacun des AA. : un groupe appelé "amine", NH2, et un groupe appelé "acide", COOH. Ces deux groupes fonctionnels sont aptes à réagir l'un sur l'autre pour créer une liaison entre les deux AA qui les portent. Cette liaison est appelée "liaison peptidique". Ces liaisons permettent de créer la chaîne de la protéine.

 

Structures des protéines.

 

La longue chaîne d'AA qui constitue la protéine ne reste pas linéaire. Pour des raisons d'attractions entre les différents atomes qui la constitue, elle se replie sur elle-même jusqu'à atteindre un état d'équilibre qui constitue des figures dans l'espace, propres à chaque protéine. Ces figurent constituent les structures secondaire et tertiaire de la protéine. Ultérieurement, l'association de deux (ou plus) structures  tertiaires identiques peut créer une structure quaternaire.

 

A quoi servent les protéines?

 

Les protéines ont de multiples fonctions.

 

-certaines qui appartiennent au tissu conjonctif, forment la trame et l'enveloppe de tous les organes du corps. Elles donnent une forme aux Cellules (cytosquelette) (Cf. "La Cellule, unité de vie").

 

-d'autres nous permettent de nous mouvoir. Ainsi les protéines dénommées actine et myosine constituent nos muscles.

 

-un grand nombre de protéines, toutes différentes, constituent la famille des enzymes qui assurent toutes les réactions biochimiques de toutes les Cellules de l'organisme (Cf. "Le métabolisme, un travail incessant") et (Cf. "La catalyse enzymatique"). Il existe des dizaines de milliers d'enzymes différents.

 

-tous les anticorps qui assurent les défenses de l'organisme contre les intrusions étrangères, sont des protéines.

 

-un grand nombre d'Hormones (Cf. "Qu'est-ce qu'une hormone?") qui sont des messagers véhiculant des informations entre les Cellules, sont des protéines. L'Insuline impliquée en première intention dans le diabète 2 en est un bon exemple.

 

-notez enfin le rôle particulier d'une protéine qui joue un rôle majeure dans le maintien de la vie :l'hémoglobine. Celle-ci assure, en effet, le transport de l'oxygène à partir des poumons vers les cent mille milliards de Cellules de notre organisme. C'est une fraction de cette hémoglobine que l'on dose sous le nom de "hémoglobine glyquée (HbA1c." (Cf. "HbA1c. explication scientifique") pour évaluer le taux moyen de la glycémie sur 2 mois (Cf "L'hémoglobine glyquée").

 

Synthèse des protéines.

 

Alors que la synthèse des sucres et des corps gras est assuré par le métabolisme intermédiaire (Cf. "Le métabolisme, un travail incessant"), celle des protéines se déroule dans une véritable usine spécialisée appelée "ribosome" (Cf. 'La Cellule, unité de vie"). Le ribosome est un organite cellulaire capable de lier les uns aux autres les différents AA (acides aminés) qui constituent une protéine. L'ordonnance de ceux-ci est dicté au ribosome par un message reçu d'un gène (un fragment d'ADN) situé dans le noyau de la Cellule (Cf. "La Cellule, l'unité de vie").

 

Besoins en protéines.

 

Les protéines se renouvellent constamment. Certaines sont détruites pendant que d'autres sont fabriqués par les ribosomes. Votre alimentation doit donc apporter chaque jour des protéines qui sont dégradées dans le tube digestif en acides aminés eux-mêmes réutilisés par les ribosomes pour la fabrication de nouvelles protéines.

 

Combien par jour?

 

Les besoins quotidiens en protéines sont fonction du poids corporel. Ils sont estimés à 1 gramme de protéines par jour et par kilo de poids. Un adulte de 70 kilos doit donc absorber 70 grammes par jour de protéines alimentaires. Ce chiffre peut légèrement varier en fonction de l'intensité de l'activité musculaire, de périodes de croissance ou de troubles de la  nutrition.

 

Les chiffres à retenir en grammes/jour :

 

De 1 à 9 ans, pour un garçon : 20 à 65.

De 1 à 9 ans, pour une fille : 20 à 65.

De 10 à 12 ans, pour un garçon : 76.

De 10 à 12 ans, pour une fille : 70.

De 13 à 15 ans, pour un garçon : 90.

De 13 à 15 ans, pour une fille : 78.

De 16 à 19 ans, pour un garçon : 92.

De 16 à 19 ans, pour une fille : 70.

Pour un homme : 65 à 90.

Pour une femme : 55 à 68.

Pour une femme enceinte : ajouter 10 à 20.

Femme en allaitement : ajouter 20.

 

En terme de calories, cet apport protéique représente 12 à 15 % de l'apport calorique total de la journée. (Cf. "L'énergie en calories"). Rappelons qu'1 gramme de protéines représente 4 Kcal.

 

Sources de protéines.

 

Les protéines se trouvent aussi bien dans les aliments d'origine végétale qu'animale.

 

Origines animales (pourcentage de protéines) : viandes et poissons : 15 à 24% ; fromages : 15 à 30% ; oeufs : 13% ; laitages, yaourts et fromages blancs : 5 à 8% ; Lait : 3,5%. Ces aliments apportent tous les acides aminés essentiels (Cf. plus haut).

Origines végétales (pourcentage en protéines) : pain : 7% ; céréales, féculents, légumineuses et légumes secs : 2 à 5%. Ces aliments n'apportent pas tous les acides aminés esentiels (Cf. Plus haut).

 

Carences en protéines.

 

Une alimentation normale couvre les besoins en protéines. Dans les pays développés le manque en protéines est rare. La tendance serait plutôt d'en consommer trop. Cependant, il faut surveiller les personnes qui s'astreignent à des régimes amaigrissants sévères et les personnes âgées qui se nourissent mal : elles peuvent présenter une Carence en apport protéique qui se traduit vite par une grande fragilité avec moindre résistance aux infections et fonte musculaire importante.

Un risque existe aussi chez les "végétaliens" qui excluent toute alimentation d'origine animale.

 

J'insiste sur une notion simple : une alimentation diversifiée comprenant à chaque repas des aliments d'origine animale et d'origine végétale est l'idéal pour satisfaire correctement les besoins en acides aminés donc en protéines de l'organisme.

 

Excès en protéines.

 

L'excès important d'apport en protéines est rare. On l'observe chez des sujets qui utilisent des poudres alimentaires protéinées pour "faire du muscle". Il peut avoir des conséquences néfastes car ces protéines en excès, au cours de leur dégradation, produisent des déchets (urée , acide urique) que les reins ont du mal à éliminer.

 

Ce chapitre a été relu et mis à jour en novembre 2017.

Dérnière modification le 17/11/2017 à 23:44:01

Souvent, les diabétiques ne mangent pas assez de protéines