Pour tout savoir sur de diabète de type 2

Relation entre les sucres et les graisses

Une des fonctions des cellules adipeuses est de stocker, sous forme de corps gras, l'excès de glucose absorbé.

L'indispensable.

 

Bilan lipidique.

 

Lorsque votre médecin vous prescrit une analyse de contrôle, il demande régulièrement un Bilan lipidique (EAL =Examen des Anomalies Lipidiques). Cela peut vous paraître étrange puisque vous savez maintenant que, dans le diabète 2, les sucres (et notamment le Glucose) (Cf. "D'abord le Glucose") tiennent une place déterminante.

 

Mais il faut oublier cette conception étriquée du diabète 2  trop influencée par les premières découvertes (notamment celle de l'Insuline) faites au cours des 50 dernières années. La connaissance et la compréhension actuelle des mécanismes de cette maladie font intervenir de nombreux autres participants et notamment les   corps gras ou Lipides (Cf. "La famille des corps gras (Lipides)") et les Cellules qui les stockent et les contrôlent, les adipocytes.

 

Rappelez-vous que le diabète 2 est la maladie de l'énergie. Elle représente un trouble du fonctionnement des mécanismes qui assurent la disponibilité de notre énergie soumise au caractère aléatoire des apports alimentaires. Les corps gras, source majeure d'énergie, tiennent donc, eux aussi, un rôle déterminant dans l'apparition et l'évolution du diabète 2.

 

Chiffres normaux et anomalies lipidiques.

 

Votre feuille de demande d'examens sanguins comporte : dosage des triglycérides,   du cholestérol total, du cholestérol HDL, calcul du cholestérol LDL, rapport entre HDL et LDL.

Les résultats de ces dosages permettent de savoir où vous en êtes concernant le contrôle de votre diabète 2 et aussi concernant votre rique cardio-vasculaire.

 

Chiffres normaux.

 

Triglycérides : < 1,50g/l

Cholestérol total : < 2,20g/l

Cholestérol HDL : > 0,40g/l chez l'homme, > 0,50g/l chez la femme.

Cholestérol LDL : < 1,30g/l

Rapport HDL/LDL : < 5 chez l'homme, < 4 chez la femme.

 

Nota: l'explication des sigles HDL et LDL est donnée dans le paragraphe :"La   famille des corps gras(Lipides)".

 

Anomalies.

 

Tous les chiffres qui sortent de ces limites témoignent de troubles de la régulation énergétique et méritent d'être pris en considération rapidement et corrigés. Vous devez noter que, le plus souvent, des mesures sérieuses d'hygiène de vie et de diététique suffisent à ramener ces paramètres à la normale.

J'attire votre attention sur le fait que le cholestérol HDL doit augmenter alors que toutes les autres mesures doivent diminuer.

Noter aussi que vous devez vous abstenir de boire des boissons alcoolisées la veille d'un examen de sang pour Bilan lipidique. Celles-ci font monter le taux de triglycérides de façon excessive mais momentanée.

 

Les Cellules adipeuses.

 

Une population particulière de Cellules prend en charge les corps gras de notre organisme : ce sont les Cellules adipeuses que l'on appelle aussi adipocytes.

Le groupe des adipocytes se forment pendant la vie du foetus dans le ventre de sa mère et se développe rapidement après la naissance. Durant la vie adulte les adipocytes conservent une forte plasticité. Ainsi, chez les sujets obèses, ils voient leur nombre augmenter comme leur taille.

 

Les adipocytes peuvent s'observer dans de nombreux endroits du corps mais principalement en position sous-cutanée et autour des viscères abdominaux. Dans cette dernière localisation, ils présentent un facteur de risque important concernant le diabète 2 et ses risques cardio-vasculaires.

 

Les adipocytes ont deux   fonctions : une fonction de stockage des graisses et une fonction hormonale dont nous sommes loin d'avoir découvert toute l'importance. Ces deux fonctions sont exposées dans les deux paragraphes suivants (Cf."Les adipocytes, le stockage", "Les adipocytes, fonction hormonale").

 

Graisse brune contre gaisse blanche.

 

L'existence de deux type de graisse aux fonctions très différentes est connue depuis longtemps chez les mammifères et notamment chez l'enfant jeune. On les distingue d'abord selon leur apparence, en graisse brune et graisse blanche, mais l'examen microscopique minutieux a permis de mettre en évidence deux types d'adipocytes, blanc et brun.

 

La graisse blanche   assure le stockage et les fonctions hormonales évoqués plus haut alors que la gaisse brune assure la thermogenèse. Cette dernière  joue ainsi un rôle majeure dans l'hibernation de certains mammifières.

 

Depuis 2009, la présence de graisse brunes (adipocytes bruns) chez l'homme adulte a été démontrée. Ces Cellules dégagent leur énergie sous forme de chaleur. Cette découverte, désormais confirmée, ouvre des perspectives intéressantes pour la compréhension et  le traitement de l'obésité.

 

Ce chapitre a été relu et mis à jour en octobre 2017.

Dérnière modification le 19/10/2017 à 14:47:52

Le diabète 2 entretient une relation essentielle avec les corps gras